La magie du vide



Les vertus du vide sont nombreuses : calme, apaisement, joie...

Ce n'est pas pour rien que les livres de Dominique Loreau (L'art de l'essentiel) et Marie Kondo (La magie du rangement) ont eu autant de succès !

Mais de quel vide est-ce que je parle? Du vide de notre environnement, de notre maison, de notre jardin. Un environnement dépouillé de tout ce qui est superflu, inutile et encombrant. N'avez-vous jamais ressenti cet immense calme, cette joie, d'être dans une pièce vide, propre, avec peu, mais de très beaux objets? N'est-ce pas tellement pratique d'avoir seulement les objets qui nous conviennent, des objets parfaits et qui correspondent parfaitement à notre utilisation? N'est-ce pas merveilleux d'avoir des placards toujours parfaitement rangés?

Si, ça l'est. Mais ça a l'air difficile, voire impossible, et pourtant. Même si l'on ne peut parvenir à une telle perfection, pour cause d'emploi du temps surchargé ou de famille nombreuse, on peut tout de même grandement améliorer les choses. Et qui dit moins d'objets, dit moins de rangement, de nettoyage, de temps à chercher, bref : c'est du temps gagné pour autre chose.

J'ai fait un très grand tri de toute ma maison il y a 5 ans à peu près et je ne l'ai jamais regretté ! J'ai donné à Emmaüs des poches et des poches de choses qui ne nous servaient plus : vêtements, livres, ustensiles de cuisine, etc... Je n'ai jamais regretté de les avoir données et elles ne m'ont jamais manquées ! Je me demande pourquoi j'ai encombré mes placards toutes ces années !

Qui dit moins d'objet, dit aussi moins de meubles. Quand on n'a plus rien à ranger dedans, pourquoi encombrer la pièce? Ainsi le salon est devenu un vrai lieu de convivialité ou de repos, avec seulement une table basse, des canapés, et un meuble tv. Plus besoin de buffet qui prenait toute la place, plus besoin de meuble bas de rangement. On y a gagné en espace, en vue dégagée, et donc en apaisement. Et c'est tellement plus facile à nettoyer !

Quel bonheur aussi de n'avoir plus que des vêtements que l'on apprécie vraiment, dans lesquels on se sent bien. Des vêtements à notre taille, aux couleurs que l'on aime.

Je ne suis jamais revenue dans mon "bazar" d'avant. La maison est toujours aussi rangée qu'il y a 5 ans après le grand ménage. Tous les 6 mois à peu près, je refais un tour, histoire de vérifier que rien de superflu n'est revenu. C'est parfois le cas, mais dans une toute petite mesure. En une heure ou deux, j'ai remis les choses en ordre.

Et que d'économies ! Quand on a fait un tel tri, on réfléchit à deux fois avant d'acheter de nouveaux objets. Je me dit "Où vais-je le mettre? Vais-je vraiment m'en servir? Est-ce que je n'ai pas déjà son équivalent à la maison?"

Bref, c'est une véritable magie. Si vous voulez en savoir un peu plus, je vous invite à lire les 2 livres cités plus haut. Il en existe d'autres, mais ceux-ci, à mon sens, sont les meilleurs.

 


5 commentaires:

  1. Je suis vraiment d'accord avec toi: je fais régner l'ordre par le vide...au grand désespoir de mon couple qui est très matérialiste et veut tout garder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca a été dur au début pour ma famille aussi, mais maintenant ils raisonnent tous de la même façon, se séparant eux-même des objets dont ils ne se servent plus. :)

      Supprimer
  2. Coucou ! Je me reconnais dans cette réflexion <3
    Et j'espère arriver à ce but précis un jour; l'art de l'essentiel.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne doute pas que tu y arrives ! Il suffit de s'y mettre une bonne fois pour toutes ! Le premier gros tri peut durer plusieurs jours, mais après : quelle paix !

    RépondreSupprimer
  4. oui ce sont 2 livres qui m'ont pas mal aidés et que j'aime offrir. Même si tout le monde n'est pas toujours réceptif! ah ah! j'ai cru faire plaisir à ma soeur en rangeant ses tiroirs comme Marie mais bon, ça n'a pas duré plus de 2 jours. De mon côté , le déclic a été un déménagement forcé où j'ai du mettre mes meubles chez ma grand mère, faire un grand tri et comme je me suis sentie mieux! depuis je vis dans un logement assez grand pour 2 avec mon amoureux et rien n'est superflu...

    RépondreSupprimer

La course après le temps

Traditionnellement, le mois de juin est toujours très difficile pour moi. Les évènements s'enchaînent à un rythme soutenu et c&...