La course après le temps



Traditionnellement, le mois de juin est toujours très difficile pour moi. Les évènements s'enchaînent à un rythme soutenu et c'est tout juste si j'ai le temps de me poser.

Les difficultés professionnelles se posent par-dessus les problèmes familiaux qui eux, se posent par dessus d'éventuels petits problèmes de santé. Cette année, la canicule s'est même imposée par-dessus tout le reste.

Et là, on se déconnecte... On ne prend plus le temps de méditer. On ne prend plus le temps de lire, d'aller voir un film au cinéma. On ne prend même plus le temps de prendre un café sans penser à rien. On ne se nourrit plus correctement, non plus, grignotant des bêtises sur le pouce, quand on a le temps de s'asseoir.

On jette un œil sur l'agenda et on sait à peu près à quel moment les choses vont ralentir et se remettre en place d'elles-mêmes. Et lorsque ce moment arrive, on va s'écrouler. On va récupérer toutes les heures de sommeil manqué, on va revenir à de bonnes habitudes alimentaires, on va petit à petit se reconnecter, et on se dira, mais pourquoi n'ai-je pas conservé mes habitudes dans ces moments difficiles?

Cela m'aurait aidé, évidemment, à me sentir mieux... mais pourquoi est-ce que je n'y arrive pas?

Peut-être ne suis-je pas encore assez forte, assez posée ? Peut-être le milieu dans lequel je travaille encore rend impossible une vie saine? Peut-être est-il temps pour moi de consacrer tout mon temps au bien-être des autres, et donc du mien, au lieu de me partager en deux?

C'est en préparation, cela va venir, je le sais.
Le mois de juin s'achève, et il va être bientôt temps de tourner une page.

Rester confiant pendant les moments difficiles

Qui n'a pas affronté de situations difficiles? De moments angoissants?

Que ce soit des tensions relationnelles, des accidents domestiques, de mauvaises nouvelles, une violence à laquelle on ne s'attendait pas... dans tous ces cas-là, et dans bien d'autres, il est difficile d'agir comme on le fait d'ordinaire.

Mais c'est justement dans ces moments qu'il faut utiliser ce qu'on a appris !

Respirer calmement, poser un œil neutre sur la situation. Respirer encore, réfléchir, agir calmement.

Ne pas dire des choses que l'on pourrait regretter. Agir au mieux. Etre confiant. Savoir que tout va bien se passer, que la situation est temporaire, qu'elle va se détendre d'elle-même.

Mon premier réflexe, depuis longtemps, est de demander de l'aide aux Archanges.



Raguel, pour des tensions familiales ou des disputes.
Michaël, ou Raphaël pour des problèmes de santé, surtout lorsque la douleur survient.
Gabriel, lorsqu'il est important que ma parole soit entendue lors d'un discours, ou d'un entretien.
Michaël encore, lorsque j'ai peur en voiture.
Michaël aussi pour veiller sur les miens, sur notre domicile, sur nos biens.
Jophiel, lorsque je vois tout en noir, lorsque je ne vois que la laideur des choses, et que j'ai besoin de changer de point de vue.
Metatron, lorsque j'ai besoin d'apaisement psychique.

L'aube vient toujours après la nuit. Le ciel se dégage toujours après la pluie.


Savoir reconnaître les signes





Parfois, pour être rassurés, nous demandons des signes.

D'autres fois, nous ne demandons rien, et ils s'imposent à nous pour nous délivrer un message.

Si certains sont évidents, d'autres passent un peu plus inaperçus. C'est à nous de savoir les reconnaître.

Quels sont ces signes?

C'est souvent quelque chose que l'on voit plusieurs fois dans un court laps de temps, quelque chose qui accroche le regard, ou l'oreille. Pour illustrer, voici quelques exemples :

1) Les plumes

Il y a quelques années, où que j'aille, des plumes se glissaient littéralement sous mes pieds, même dans les endroits les plus incongrus, comme le milieu de ma maison, ou un bus. Une fois, alors que je faisais du canoé, au détour d'un virage, des dizaines et des dizaines de plumes de cygne reposaient sur l'eau !
Cela se produisait souvent suite à une demande que j'avais faite à un archange. Si c'était avant l'accomplissement, je le prenais comme un signe que j'avais été entendue. Mais bien souvent, je tombais sur la plume juste après.

Maintenant cela m'arrive moins de voir des plumes, mais j'en vois toujours une de temps en temps.

2) Les corbeaux, les corneilles


Ce sont des oiseaux qu'en général, les gens n'aiment pas beaucoup. Mais à l'époque, j'adorais leur plumage noir et leur beauté. Il suffisait que je tourne la tête pour voir l'un ou l'autre. Même si aujourd'hui j'aime moins le noir et que je suis plus attirée par d'autres couleurs, je me souviens avec bonheur de mes amies corneilles.

On dit que c'est un lien avec les défunts, ou un accès à d'autres dimensions.

3) Les papillons

Pendant quelques mois, j'ai été environnée de papillons. Des papillons de jours, qui s'approchaient de moi et repartaient aussitôt. C'était pour moi si incongru, étant rarement entourée de papillons, que ce signe clair m'a marqué.

Il s'agit souvent d'un éveil de l'âme.

4) Les chansons

Les chansons sont des signes importants. Elles apparaissent suite à une demande envoyée à l'univers, ou en réponse à une inquiétude. Elles viennent d'elles-mêmes dans nos têtes sans raison, sans les avoir entendues auparavant. Ou bien on en entend une plusieurs fois à la radio. Dans ces cas-là, il faut grandement prêter attention aux paroles : la réponse est toujours dedans !

Quels que soient les signes, ils se répètent jusqu'à ce qu'on les perçoive comme tels, jusqu'à ce qu'on ait compris le message. Même si vous pouvez vous aider de livres pour découvrir leur sens, ou d'internet, la signification se trouve surtout en vous, au cœur de votre histoire.

Prenez les signes en comptes, comprenez leur message, et d'autres signes suivront inévitablement...

S'évader pour se ressourcer, même pour un jour...


Quelle joie de pouvoir s'échapper, même pour une journée !

Pas besoin d'aller très loin, parfois bien peu de route suffit à nous éloigner de notre environnement quotidien.

Trouver un petit coin de forêt où marcher, un lac au bord duquel s'asseoir, prendre le temps de respirer, de regarder, de ne penser à rien. C'est ce qui est le plus difficile de nos jours tant la vie est stressante. Et pourtant c'est tellement nécessaire de tout oublier : les petits ou gros soucis, les tâches à faire, les gens à voir, le travail à organiser.



Un petit tour en bord de mer, si on n'est pas trop loin, est salvateur. L'air iodé n'apporte que des bienfaits, la vue de l'eau est apaisante, la marche sur la plage est un excellent exercice. Le bruit des vagues, des mouettes, la vue d'un bateau de pêcheur qui s'en va au loin, tout cela fait du bien à l'esprit et lui apporte le repos.

L'Archange Samuel, celui qui trouve tout



L'invocation des Archanges peut paraître surprenante, voire gênante. On n'ose pas déranger un archange pour des broutilles n'est-ce pas? Et pourtant, il ne faut pas hésiter ! Le temps et l'espace n'existent pas dans l'Univers. Les archanges peuvent donc nous soutenir partout et à chaque instant. Les anges sont là pour nous aider à franchir les obstacles, ils sont là pour nous épauler.

Ce sont des messagers, qui nous envoient souvent des signes. Encore faut-il être suffisamment ouvert pour les voir... Mais ce sera l'objet d'un autre billet. ;)

Vous n'avez pas l'habitude de les appeler à l'aide? Pourquoi ne pas commencer par l'archange Samuel?

Il est aussi nommé Chamuel, Camaël ou Camniel. Son nom signifie "Celui qui voit Dieu". Il fait partie des Séraphins, l'ordre le plus élevé des anges.

Il aide à retrouver la paix intérieure, même dans les moments les plus stressants. Il possède une vision omnisciente et voit tout et tout le monde. Il est là pour vous aider à trouver ce que vous cherchez, y compris des solutions !

Il est donc l'archange tout indiqué pour nous aider à retrouver des objets perdus... et des places de parking !

Combien de fois, dans des endroits bondés, ai-je demandé à Samuel de m'aider à me garer ! Ca a marché à chaque fois. Soit une place se libère juste devant moi, soit il y en a une qui m'attend miraculeusement ! Combien de fois, après avoir cherché mes lunettes ou mes clés en vain, ne l'ai-je pas appelé?

Presque aussitôt après avoir fait appel à lui, une idée vient, on se rappelle, et on retrouve l'objet perdu dans un endroit où on avait pourtant déjà bien regardé.

"Archange Samuel, Merci de m'aider à trouver (retrouver) ....."

Donnez le plus de détails possibles s'il s'agit d'un objet. Et laissez faire Samuel !



La course après le temps

Traditionnellement, le mois de juin est toujours très difficile pour moi. Les évènements s'enchaînent à un rythme soutenu et c&...